Interview / Marché

Gamescom : l'Allemagne au coeur du jeu

Tim Endres nous parle du salon allemand

Par posté le 24/07/2015 à 10h56
tim.jpgLa Gamescom a vu le jour en 2009 à Leipzig avant d'être transférée à Cologne. Ce double salon, à la fois grand public et professionnel rassemble une foule impressionnante tous les ans au coeur de l'été à Koelnmesse. En dépit de ses dates particulièrement inadéquates pour la venue de celles et ceux qui doivent couper leurs vacances pour s'y rendre, le salon fait tous les ans le plein de visiteurs étrangers. Située après E3, mais avant la rentrée scolaire française, elle est un moment intéressant pour affiner les stratégies de la fin de l'année et voir les produits dans leur forme quasi définitive. Elle se déroule cette année du 5 au 9 août. Tim Endres, en charge du salon, nous répond.
JDLI : Pourriez-vous retracer brièvement l'histoire de la Gamescom et nous dire pourquoi le salon se tient à Cologne ?
Tim Endres :
Le salon Gamescom est le plus grand évènement au monde en matière de divertissement interactif. Sa tenue à Cologne, en 2009, est le début d'une sucess story qui dure depuis. Plusieurs indications chiffrées attestent le formidable développement de la manifestation. En 2009, le salon a mobilisé 458 exposants en tout. Ils étaient 703 l'année dernière. Le nombre absolu de visiteurs professionnels n'a cessé d'augmenter et c'est ainsi que la Gamescom a été une plate-forme d'affaires pour 17 326 visiteurs professionnels en 2009, pour 31 500 en 2014. Avec 335 500 visiteurs en tout en 2014, le salon colognais a confirmé sa position : c'est, à l'échelle européenne, la plate-forme d'affaires par excellence de l'industrie des jeux électroniques et vidéo, et, à l'échelle mondiale, le plus grand événement en matière de divertissement interactif. Pour ce qui est du choix de Cologne, préféré à Leipzig en tant que site d'accueil : l'industrie des jeux électroniques et vidéo cherchait une implantation avec un plus grand potentiel de développement, notamment en prévision du nombre croissant de visiteurs professionnels, de consommateurs et de représentants des médias venant d'Allemagne et de bien d'autres pays. Cologne, où beaucoup de médias ont élu domicile, est connu comme étant le site optimal pour la tenue de grands événements. C'est donc un levier de croissance idéal, également pour l'industrie du jeu vidéo. Outre le concept global de Koelnmesse pour la Gamescom, quatre facteurs ont joué un rôle important : le parc des expositions avec l'infrastructure et la couronne périurbaine, l'internationalité et le réseau mondial de commercialisation de Koelnmesse, son expérience en matière d'organisation et de tenue de grandes manifestations, l'intégration de la Gamescom dans la ville des médias et de l'événementiel. Le succès remporté par son déroulement à Cologne a donné raison à la Fédération allemande des éditeurs de logiciels de divertissement interactif (Bundesverband Interaktive Unterhaltungssoftware e.V. BIU), responsable de la Gamescom, et à Koelnmesse.



Qui sont les visiteurs, des professionnels, des consommateurs ? Leur profil a-t-il changé ces dernières années ?
Le concept du salon contribue grandement à son succès et en fait le plus grand événement en matière de divertissement interactif. Business area, entertainment area, la Gamescom city festival et Game Developer Conference Europe (GDC Europe) sont les quatre piliers de la Gamescom. C'est avec différentes plates-formes individuelles tout au long de la chaîne de valeur ajoutée que se positionne le salon. Avec un large éventail de produits et de prestations, il s'adresse pareillement aux développeurs, aux éditeurs, aux représentants du commerce, aux médias et aux consommateurs. Pendant une semaine, Cologne est la Mecque du divertissement : au parc des expositions et également au centre-ville où se tient le la Gamescom city festival. On peut dire d'une manière générale que la Gamescom est devenue plus internationale. Depuis que le salon se déroule à Cologne, il a continuellement amélioré ses résultats. C'est ainsi que le nombre absolu d'exposants et de visiteurs n'a cessé d'augmenter tout comme le degré d'internationalisation. Depuis cette implantation dans l'ouest de l'Allemagne, le nombre d'exposants étrangers est passé de 201 à 429. Au fil des ans, le nombre absolu de visiteurs professionnels étrangers a augmenté dans des proportions supérieures à la moyenne : ils étaient 7 797 en 2009, 16 065 en 2014. Il est particulièrement réjouissant de constater que dès le début de l'année 2015, la tendance à l'internationalisation s'est poursuivie : les exposants inscrits à la date de référence viennent de 32 pays, soit six de plus qu'en 2014. En outre, des pays comme la Chine, la France, la Grande-Bretagne, l'Iran, le Canada, les Etats-Unis, la Corée du Sud et, pour la première fois, la Roumanie (relevé établi en mai) sont représentés par des pavillons nationaux. Autre mesure allant dans le sens de cette internationalisation, en 2015 également, nous continuerons à identifier et à cibler mieux encore les acheteurs de premier plan au sein d'entreprises commerciales de toute l'Europe. La Gamescom fera ainsi l'objet d'une présentation itinérante sur les marchés qui comptent pour les exposants. Lors de ce road show international, nous nous adresserons de manière ciblée aux exposants, aux visiteurs et aux représentants des médias. La stratégie d'internationalisation du salon prend en compte des pays cibles d'une importance constante en Europe de même que les Etats-Unis, la Chine et la Corée du Sud mais aussi des marchés qui compteront à l'avenir, comme celui du Brésil. Nous sommes convaincus que la Gamescom remplira à nouveau de manière plus que satisfaisante sa fonction de plate-forme internationale permettant à l'industrie des jeux électroniques et vidéo de présenter des nouveautés et de traiter des affaires.

Tous les fournisseurs et éditeurs majeurs de jeux vidéo se sont-ils inscrits à l'édition 2015 ?
D'une manière générale, tout porte à croire que le déroulement cette cuvée 2015 sera couronné de succès. Beaucoup d'entreprises de renom représentant tous les secteurs de l'industrie des jeux informatiques et vidéo ont déjà profité de la première phase d'inscription pour confirmer très tôt leur participation. Parmi les leaders internationaux du marché et les entreprises de renom qui se sont assurés un emplacement au parc des expositions de Cologne, citons, entre autres, Bandai Namco, Bethesda, CI Games, Cloud Imperium Games, Crytek, Deep Silver (Koch Media), Electronic Arts, Kalypso Media, Konami, Microsoft, Nintendo, Oculus, Rondomedia, Ubisoft, V Pro Gaming et Warner Bros. Des fournisseurs de jeux en ligne et par navigateur ainsi que des développeurs d'applications de jeux comme Aeria Games, Bigpoint et My.com seront également représentés du 5 au 9 août dans les halls du parc des expositions de Cologne. Initiées notamment par Turtle Entertainment et Wargaming, des présentations de jeux vidéo, catégorie sport électronique, s'ajouteront à celles des exposants. Environ 90% de la surface d'exposition qu'il est prévu d'allouer à la Gamescom 2015 est déjà réservé. Cette année, la manifestation occupe 180 000 m2, soit 16 000 m2 supplémentaires. Nous comptons accueillir en tout plus de 700 exposants de plus de 40 pays.

Des jeux ou des appareils feront-ils l'objet d'une première présentation mondiale ?
Etant donné le nombre extrêmement satisfaisant d'exposants inscrits et leur importance, nous supposons que les visiteurs auront le plaisir de découvrir des nouveautés spectaculaires et d'assister à des présentations de produits vraiment exceptionnelles. Les amateurs de jeux du monde entier auront l'occasion de tester pour la première fois les nouveautés proposées par l'industrie. Parallèlement à cela, les professionnels disposent de la plus grande business area du monde dans le domaine des logiciels de loisirs interactifs. Nous aussi sommes impatients de découvrir ce que les exposants présenteront.



Dans quelle direction se développe l'édition 2015 ? Vous concentrez-vous essentiellement sur la partie de la manifestation qui s'adresse au grand public ou aux professionnels ?
Le concept de la Gamescom remporte un aussi grand succès parce que nous nous adressons pareillement à tous les groupes cibles avec des offres différentes répondant à leurs exigences respectives. Un exemple actuel montre bien cet équilibre. En raison de la hausse de la demande, la « plus grande aire de jeu du monde » se déploie cette année sur 180 000 m2, une surface accrue de 16% par rapport à l'année précédente. En 2015, la business area occupe ainsi les halls 2, 3.2 et 4. Compte tenu de la nouvelle augmentation du nombre de visiteurs professionnels, de l'ordre de 6% par rapport à l'édition 2013, la business area s'agrandit de 4 000 m2 en 2015. Cela correspond à un accroissement de 7%. L'entertainment area voit plus grand elle aussi. Sa surface augmente de 12 000 m2 en 2015, soit de 10% par rapport à l'année précédente. Les deux groupes cibles profitent ainsi de cet agrandissement de la surface, l'objectif étant d'augmenter les capacités d'accueil des exposants et de rendre toute visite du salon encore plus agréable.

Le salon a lieu en plein été. La venue de visiteurs, notamment étrangers, s'en trouve-t-elle contrariée ? N'est-ce pas un frein à la médiatisation de l'événement ?
Lors de l'établissement du calendrier, la question au coeur des réflexions était la suivante : à quelle période de l'année le salon peut-il retenir toute l'attention ? Le choix d'un rendez-vous pendant la période qui correspond aux vacances scolaires en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (la région de Cologne, ndlr), en Allemagne et dans une grande partie des pays européens permet à de nombreux visiteurs de se rendre à Cologne et contribue ainsi à assurer au salon la plus grande visibilité possible. Les exposants, quant à eux, peuvent présenter pour la première fois un grand nombre de nouveautés avec lesquelles chacun peut jouer. L'objectif à court terme, convenu avec les organismes responsables, à savoir renforcer plus encore l'attractivité du salon aux yeux des familles, joue également un rôle dans la fixation d'un rendez-vous en période de vacances scolaires. Dès les préparatifs de l'édition 2015, Koelnmesse, en tant qu'organisatrice, et la BIU, en sa qualité d'organisme responsable de la Gamescom, s'y sont engagées : dans les années à venir, l'évènement aura lieu à nouveau à une date ultérieure, tout comme les vacances scolaires.

« Dans les années à venir, la Gamescom aura lieu à nouveau à une date ultérieure. »

 


Qu'est-ce que la Gamescom offre en plus aux visiteurs professionnels qui se sont rendus au salon E3 ?
D'une manière générale, la Gamescom se différencie déjà d'E3 par son concept. Outre les aires conçues en fonction des besoins particuliers des différents groupes cibles et les offres correspondantes, la Gamescom propose en plus d'une présentation spectaculaire des nouveautés un programme d'animation grand format : le Cosplay Village, des événements comme les RC Drift games, le retrogaming ou encore « family & friends », un nouveau secteur entièrement dédié aux familles dans le hall 10.2, ainsi que le la Gamescom city festival sont quelques-uns des temps forts parmi tant d'autres. La Gamescom s'accompagnera pour la première fois de concerts Video Games Live. Les 7, 8 et 9 août, des concerts spectaculaires Video Games Live auront lieu dans le hall 11.3 du parc des expositions de Cologne, à 20 heures (dimanche à 18 heures). Ce sera l'occasion d'écouter les musiques les plus populaires de jeux vidéo de toutes les époques. Grâce à l'orchestre, à l'ensemble vocal, aux effets de lumière, aux jeux interactifs et aux performances solo de différents artistes, chaque représentation sera un événement hors pair. Seuls les titulaires d'une carte d'entrée (journalière et valide) à la Gamescom peuvent réserver leurs places sur le site* pour assister aux concerts. Des places pour le concert du vendredi 7 août sont en vente exclusivement dans les 17 filiales de Saturn, à Cologne et en banlieue.

A deux mois et demi du déroulement, quelle fréquentation escomptez-vous ?
Il est encore trop tôt pour effectuer une estimation du nombre de visiteurs de la Gamescom 2015. Et en général, ce n'est pas seulement cela qui compte. La qualité des visiteurs et du temps qu'ils passent au salon sont des éléments qui jouent également un rôle primordial. Pour l'instant, la vente des tickets d'entrée est très satisfaisante. Le salon est déjà complet pour le samedi (visiteurs privés) depuis la mi-mai. Nous envisageons de proposer des tickets « après-midi » directement sur place (entrée à partir de 14h00). Toutefois, leur nombre dépendra de l'affluence, c'est-à-dire du nombre de visiteurs quittant le salon. Des temps d'attente pour l'obtention de tickets « après-midi » ne sont pas exclus. Pour tous les visiteurs qui le peuvent, nous recommandons l'achat de tickets pour les autres jours (jeudi, vendredi et dimanche). Pour ces jours-là, des tickets sont encore disponibles en prévente et dans la billetterie en ligne**.



Pouvez-vous cerner le profil des visiteurs, celui du grand public/des professionnels ?
Depuis sa première édition en 2009 à Cologne, le salon accueille des visiteurs et des exposants venant de pays de plus en plus variés. En 2014, les professionnels étrangers représentaient 52% des visiteurs. La zone affaire est ainsi la plate-forme commerciale et médiatique principale de l'industrie, offrant à la la Gamescom une place de leader parmi les salons B2B de loisirs interactifs en Europe et pour la distribution de jeux vidéo en France. De plus, le nombre de visiteurs privés venus de France augmente lui aussi grâce aux excellentes liaisons existant entre la France et l'Allemagne.

Le Paris Games Week est-il un salon concurrent ?
La Gamescom ouvre la porte à l'industrie européenne du jeu vidéo. L'augmentation continue, d'année en année, du nombre d'exposants et de visiteurs, souligne son importance en tant que plate-forme d'affaires de ce secteur industriel. Par ailleurs, l'internationalité des exposants et des visiteurs est toujours plus grande. La Gamescom s'est imposé dans ce secteur d'activité, devenant incontournable. ll rallie tous les suffrages par son concept exceptionnel et sans égal.

*www.tickethall.de/kuenstler/video-games-live
**http://www.gamescom-cologne.com/gamescom/index-9.php


Extrait du JDLI 292
envoyer par email imprimer
 
 
v GUIDES produits > > SOFTWARE
> HARDWARE