Interview / Hardware

Itancia : smartphone éco-recyclé

Alexandre Marie, Directeur marketing et communication d'Itancia

Par posté le 07/08/2015 à 12h30
A8495251 copie.jpgL'iPhone est le smartphone le plus vendu avec un cycle de renouvellement très rapide malgré son prix très élevé. Le Recycler et le reconditionner s'impose donc comme une évidence et Itancia est un spécialiste de l'éco-recyclage qui vient du monde professionnel avec désormais la ferme intention de séduire le retail également.
JDLI : Vous êtes spécialisé dans l'éco-recyclage depuis longtemps, cela consiste en quoi ?
Alexandre Marie :
Ce fut la première activité du groupe et elle a été initiée il y a 25 ans par notre fondateur, Yann Pineau. Il avait fait le constat du gâchis que représentaient tous les téléphones d'entreprise qui étaient jetés à chaque changement de système alors que pour la plupart, ils étaient encore parfaitement fonctionnels. La société a donc commencé à racheter des vieux lots de téléphones pour les nettoyer, et les réparer le cas échéant, avent de les revendre en inventant ainsi bien avant l'heure le reconditionnement dans notre industrie. Itancia a ensuite évolué peu à peu vers la distribution de produits neufs sur le secteur des télécoms d'entreprise, tout en poursuivant toujours l'activité de reconditionnement.

Désormais, vous adressez aussi la distribution grand public avec des smartphones recyclés ?
Sur notre activité traditionnelle, nous vendons exclusivement à des revendeurs et des installateurs. Pour autant, nous avons constaté qu'avec les communications unifiées, peu à peu le smartphone devenait la pierre angulaire de la communication dans les entreprises. Et souvent, ils sont achetés dans les enseignes de la distribution retail. De notre côté, nous y avons déjà acquis une certaine expérience par la vente de casques et d'oreillettes notamment. Il y a donc une forte demande mais nous ne savons pas distribuer du neuf dans ces canaux, il y a des spécialistes pour cela. En revanche, nous savons recycler et reconditionner... Des millions d'iPhone sont en circulation en France et ils peuvent pour la plupart être réutilisés. Nous avons donc déjà adressé nos clients habituels mais la distribution retail, multi-spécialistes, hypermarché et sites de vente, est intéressée aussi. Nous arrivons donc sur ce marché et c'est pour cela que nous avons participé au MedPi cette année.


Est-ce que c'est uniquement en marque blanche ?
Non, c'est à la demande. Par défaut, les iPhone que nous recyclons sont vendus sous la marque Itancia reconnue dans le monde de l'éco-recyclage, ce qui apporte une forte valeur ajoutée. Mais si une enseigne souhaite vendre sous sa marque, nous pouvons le faire aussi et même créer des packagings à la demande. Il faut bien comprendre que le reconditionnement écologique est une affaire de spécialistes qui peuvent garantir la qualité des produits. Avec la tendance de la responsabilisation écologique, de nombreux acteurs se sont essayés à l'exercice avec peu de succès. Un client qui achète un iPhone reconditionné est tout aussi exigeant que s'il achetait du neuf et nous ne sommes que trois ou quatre à pouvoir satisfaire ce niveau d'exigence.

Comment fonctionne le recyclage et le reconditionnement ?
Nous achetons des lots d'iPhone dans le monde entier. De par notre activité d'entreprise, nous avons des équipes d'acheteurs spécialisés qui savent où chercher et surtout où trouver rapidement. Ces lots arrivent ensuite dans notre usine à Chôlet dans le 49 car tout ce que nous reconditionnons est fait exclusivement en France. Chaque iPhone est testé selon une procédure très rigoureuse avec une vingtaine d'étapes. S'il y a une défaillance technique, le smartphone est démonté et réparé, nous disposons d'un stock de composants neufs pour le faire. Pour l'aspect extérieur et esthétique, nous procédons à un nettoyage complet qui inclut un traitement antibactérien et là aussi nous changeons des pièces si nécessaire. Ensuite, le smartphone est emballé dans un packaging neuf, nous ajoutons des accessoires, neufs aussi, et une notice. Tous les iPhones sont déclarés à Apple. Ils sont connus et pris en charge par les Apple Store.

Quelles sont ensuite les garanties ?
Le smartphone est garanti 12 mois par Itancia avec notre propre service après-vente. Notre taux de retour est inférieur à 2%, ce qui est très faible. Nous pouvons aussi interfacer notre SAV avec celui du distributeur pour que cela soit transparent pour le client. Si le produit est en panne, il suffit de nous le renvoyer et le client le recevra réparé sous cinq jours ouvrés.


Quel est le prix en comparaison du neuf ?
Nous proposons trois niveaux de qualité. Par rapport au prix initial, l'équivalent neuf est moins cher de 30%. La qualité éco est elle 50% moins chère avec la tolérance de cinq micro-rayures au maximum (dont la taille maximale est déterminée aussi) et la batterie doit délivrer au moins 80% de sa puissance initiale. Itancia y ajoute un niveau de qualité qui nous est propre, l'Eco+. Seules trois micro-rayures plus petites sont tolérées et le prix est inférieur de 40% environ par rapport au neuf. Ce n'est donc que de la cosmétique car l'état doit être parfait sinon. C'est d'ailleurs l'offre la plus demandée.

Créez-vous des packagings distincts ?
Oui et l'emballage répond aux normes écologiques les plus strictes en étant notamment fabriqué à partir de carton recyclé. Nous plantons aussi un arbre par téléphone éco-recyclé, ce qui représente une forêt conséquente de 150 000 arbres en trois ans. Notre société répond d'ailleurs aux normes les plus sévères en termes de déchets puisque nous sommes certifiés DEEE. Comme le distributeur doit s'assurer du respect de cette norme en amont, c'est un gage de tranquillité que de travailler avec nous.

Quelle est la position d'Apple ?
Nous ne le savons pas puisqu'à ce jour, il n'y a pas eu d'échanges avec eux sur le sujet. Nous avons choisi l'iPhone parce que c'est le smartphone le plus vendu en France avec plus de quatre millions d'exemplaires en 2014. C'est le téléphone professionnel de 55% de salariés de ce pays. Si on se base sur l'historique dans le téléphone résidentiel pour entreprises, les géants du secteur étaient d'abord sceptiques puis ils ont vite compris que c'était très intéressant pour eux, non seulement en termes d'image mais aussi en favorisant le renouvellement. Dans l'univers du smartphone, c'est pareil avec du coup une économie du renouvellement bien plus vertueuse. De même, les constructeurs de smartphones devraient se rendre compte selon toute logique qu'il s'agit d'un métier de spécialistes qu'il vaut mieux laisser en des mains expertes.

Allez-vous aussi proposer des iPhone 6 et d'autres marques ?
La rotation de smartphones étant d'environ 18 mois en France, l'iPhone 6 devrait nous parvenir en quantité à partir du début de l'année prochaine mais les premiers lots sont déjà en cours d'acheminement. Nous sommes en train d'établir les procédures, tout comme pour les iPads d'ailleurs. Les premiers iPhone 6 recyclés devraient être disponibles dès cet été. Nous avons aussi commencé à établir les procédures pour les smartphones haut de gamme d'autres marques, et notamment Samsung. Là encore, c'est une question de mois.


Quel est l'intérêt d'une telle offre pour l'enseigne ?
Le marché du smartphone a été bouleversé avec l'arrêt partiel des subventions. Du coup, le consommateur a compris la vraie valeur d'un smartphone haut de gamme comme l'iPhone. Pour autant, il veut toujours en acquérir car l'attachement à la marque et au statut est très fort. L'enseigne peut donc servir les clients qui n'ont pas les moyens d'acheter du neuf avec des marges confortables. Notre modèle est d'autant plus valable que nous ne recyclons que les smartphones haut de gamme des marques premium car il ne faut pas perdre de vue que le recyclage efficace a un coût et ne peut donc se justifier que sur des produits à forte valeur ajoutée.

Extrait du JDLI 295
envoyer par email imprimer
 
 
v GUIDES produits > > SOFTWARE
> HARDWARE