Marché / Software

L'Inde passe à Linux

en développant son propre système

Par Nicolas Boudier-Ducloy, posté le 16/09/2015 à 12h30
BOSS.jpgBOSS : tel est le nom du système d'exploitation qui devrait remplacer tous les autres dans les administrations d'Inde.
Après le Royaume-Uni, qui veut passer aux logiciels libres, c'est l'Inde qui fait un pas de plus pour se libérer de Microsoft et de son système d'exploitation Windows, mais aussi des autres OS présents dans l'administration indienne.

Pour le faire, le gouvernement n'a pas choisi un système d'exploitation existant, il a tout simplement fait développer par le C-DAC (Centre for Development of Advanced Computing). Ce système pour le doux nom de BOSS pour Bharat Operating System Solutions, Bharat étant l'autre nom officiel de l'Inde. Il est basé sur Debian.

Le BOSS a été passé au grill durant les trois derniers mois pour faire face à des cyber attaques et montrer comment il réagissait à ces attaques. C'est l'armée qui était en charge de ces tests.

Le gouvernement indien pourrait collaborer avec des géants locaux de l'industrie afin de créer un système d'exploitation open source pour différents types de matériels et qui pourrait les convaincre de migrer et de quitter d'autres systèmes tels que Windows, OS X ou encore BlackBerry.

BOSS en est à sa cinquième version et il existe même une version dédiée à l'éducation, EduBOSS. Vous pouvez visiter le site officiel sur cette page et même le télécharger en allant dans la section Downloads.
envoyer par email imprimer
 
 
v GUIDES produits > > SOFTWARE
> HARDWARE