Interview / Software

Les atouts de la Xbox One

Le point avec Hugues Ouvrard de Microsoft France

Par posté le 31/07/2015 à 14h30
IMG_8941 copie.jpgA l'occasion du salon IDEF, le JDLI a pu s'entretenir avec Hugues Ouvrard, Directeur de la Division Interactive Entertainment Business chez Microsoft, en charge de l'univers Xbox. L'occasion de revenir notamment sur des annonces de l'E3 en juin dernier concernant le line-up de fin d'année, la rétrocompatibilité à venir avec les jeux Xbox 360 mais aussi ce que l'avènement de Windows 10 pourra apporter à la console.
JDLI : La rétrocompatibilité avec les jeux Xbox 360 arrive sur Xbox One. N'est-ce pas un peu tard ?
Hugues Ouvrard :
Nous sommes les premiers à le proposer et ce sera entièrement gratuit donc non, nous ne sommes pas en retard ! Cela a pris un peu de temps à mettre en place car, sur le plan technique, cette rétrocompatibilité n'est pas évidente. Une difficulté que les ingénieurs de Microsoft ont réussi à résoudre via un émulateur. Aujourd'hui, tous les arguments qui nous permettent d'accélérer la migration des joueurs Xbox 360 vers la Xbox One sont les bienvenus, et la rétrocompatibilité en est un de plus. Dans les faits, je pense que la part des possesseurs de Xbox One qui joueront à des jeux Xbox 360 sera réduite mais c'était une demande des fans à laquelle Microsoft souhaitait répondre. Une vingtaine de jeux ont été annoncés comme rétrocompatible à l'E3, la liste devrait monter à une centaine de titres au déploiement de la fonctionnalité en octobre.

Cela pourrait-il relancer les ventes de software Xbox 360 ?
Ce n'est pas l'optique, l'objectif est davantage de faire migrer ces joueurs vers la Xbox One. La troisième année est la bonne année pour que les joueurs sur Xbox 360 fassent la migration vers la console de nouvelle génération. Le fait que Microsoft propose moins de jeux sur Xbox 360, que Halo et Forza Motorsports notamment ne sortiront pas dessus cette année, et que les éditeurs tiers réduisent également leur offre sont des messages forts qui vont dans ce sens. Et puis le line-up de jeux, notamment exclusifs, sur Xbox One sur cette fin d'année reste le premier argument pour passer à la Xbox One.


Comment se dessine, à ce propos, la fin d'année sur Xbox One chez Microsoft ?
Historiquement, le line-up de Microsoft sur cette fin d'année est l'un des plus importants jamais vus sur Xbox. Nous comptons sept titres exclusifs puissants pour les prochains mois avec Gears of War Ultimate Edition, la compilation Rare Replay, Forza Motorsport 6, Fable, Halo 5 Guardians, Rise of The Tomb Raider et Gigantic. Notre fin d'année va être rythmée par la sortie d'un grand blockbuster tous les mois à compter de cet été, entraînant une communication ininterrompue et ponctuée par des temps forts. Gears of War Ultimate Edition sort fin août, Forza Motorsports 6 sort fin septembre, fin octobre c'est au tour de Halo 5 Guardians puis, mi-novembre, arrivera l'exclusivité Rise of the Tomb Raider, très très importante pour la Xbox One puisque Lara Croft est le personnage de jeu vidéo le plus connu en France juste après Mario. Ce sont des titres forts, exclusifs, pour lesquels nous allons nous adresser aussi bien aux joueurs qui ont une Xbox 360 pour les faire passer à la Xbox One qu'à ceux qui ont une PS4, sachant que l'on compte traditionnellement entre 30 et 35% de joueurs équipés de deux consoles en cours d'une génération. Nous allons investir massivement en médias pour supporter ces lancements, tout en continuant à communiquer sur la console en fil rouge. Une campagne très puissante sera notamment déployée pour Rise of Tomb Raider car ce sera certainement le titre le plus concurrencé, et le dispositif sera également très conséquent autour de Halo 5 Guardians.

« Notre fin d'année va être rythmée par la sortie d'un grand blockbuster tous les mois à compter de cet été. »

 


On a vu Activision Blizzard se rapprocher de Sony à l'E3 cette année pour Call of Duty. Où en êtes-vous sur le front des partenariats avec les éditeurs ?
Xbox a longtemps été partenaire de Call of Duty mais nous n'avions pas alors, comme cette année, de shooter du niveau de Halo 5 Guardians. Nous n'aurons pas d'exclusivité sur les DLC de Call of Duty cette année mais le jeu sera tout de même sur Xbox One ! Rainbow Six Siege d'Ubisoft était présent à la conférence E3 de Microsoft cette année, tout comme Fallout 4, ce sont des partenariats qui vont être développés. Rappelons que Xbox est partenaire du produit culturel le plus vendu en France avec Fifa chez Electronic Arts, sur lequel nous avons des exclusivités non seulement côté DLC mais aussi avec le mode Football Legends qui est uniquement sur Xbox. Dans le cadre de ce partenariat, nous proposons aussi en exclusivité la formule EA Access sur Xbox One, qui permet d'accéder à une bibliothèque de jeux EA mais aussi de jouer désormais à tous les nouveaux titres une semaine avant la sortie, dont les prochains Need For Speed et Star Wars Battlefront. Un argument choc pour les communautés de joueurs en ligne !

Comment se positionne la nouvelle Xbox One à 1 To de disque dur ?
Ce modèle a été annoncé à l'E3 et mis en vente immédiatement. Il coexiste avec le modèle original à 500 Go de disque dur, tout comme avec la Xbox 360 nous avions déjà plusieurs modèles de machines proposés, avec différentes capacités de disque. Avec un prix officiel à 399 euros, la version 500 Go a un argument prix et elle constitue l'entrée de gamme, tandis que la version 1 To est proposée à 449 euros. Nous sommes les premiers sur le marché de la console à 1 To de disque dur, cela va être intéressant de voir comment le marché réagit.


Windows 10 arrive bientôt. Quelles passerelles vont être déployées avec la Xbox One ?
De nombreuses passerelles vont se créer puisque les applications Windows 10 seront disponibles sur Xbox One après une mise à jour de la console. Cela signifie un nombre gigantesque d'applications qui vont être proposées sur la console lorsqu'elle accueillera une nouvelle interface pensée dans ce sens et reprenant la logique Windows 10. Cela va également permettre à certains jeux, comme Fable ou Gigantic, d'être joués en ligne avec des joueurs PC quand on est sur Xbox One par exemple. Cela va également accroître l'écosystème du Xbox Live, qui compte aujourd'hui 50 millions de joueurs dans le monde, puisque les joueurs sur PC vont rejoindre le service en ligne via Windows 10, que ce soit pour jouer ou simplement communiquer : la communauté Xbox Live va exploser. Via Windows 10, on va également pouvoir streamer le signal de la console vers le PC se trouvant dans une autre pièce de la maison. Les frontières entre PC et consoles sont de plus en plus ténues. Tout l'avenir de Microsoft va s'écrire avec Windows 10, y compris ce qui concerne par exemple Hololens, le futur système de réalité augmentée.

      
Elite, manette haut de gamme
C'est à l'occasion de l'E3 que Microsoft a dévoilé Elite, un nouveau modèle de manette Xbox One au positionnement... élitiste. « C'est un produit haut de gamme, positionné à 150 euros », confirme en effet Hugues Ouvrard. « C'est un très beau produit qui va s'adresser à une cible bien particulière, les fans de e-sports, les amateurs de beaux objets ». Trois fois plus chère que la manette standard, Elite se démarque par une matière satinée classieuse, des boutons magnétiques permettant de les interchanger aisément, des palettes peuvent être apposées à l'arrière (pour les simulations auto par exemple) et à peu près tous les paramètres de la manette semblent paramétrables. Un bel objet dont la prise en main est immédiatement concluante et qui améliore encore un pad Xbox One déjà considéré comme une vraie référence. Prévue pour octobre, livrée dans une pochette de transport avec divers accessoires, la manette Xbox One profitera d'une campagne principalement orientée social media et compétitions e-sports.


Extrait du JDLI 295
envoyer par email imprimer
 
 
v GUIDES produits > > SOFTWARE
> HARDWARE