Marché / Evénement

Rovio déchante

Le créateur d'Angry Birds licencie

Par posté le 03/10/2014 à 09h50
angry-birds.jpgRovio, le studio finlandais à qui l'on doit la saga Angry Birds, annonçait hier la suppression prochaine de 130 postes parmi ses effectifs qui comptent actuellement environ 800 personnes. Malgré le succès planétaire de sa franchise vedette, le studio évoque dans un communiqué avoir développé ses équipes en se basant sur des projections de croissances un peu trop optimistes et privilégier désormais une simplification de la structure.
Rovio entend donc réduire ses équipes basées en Finlande de 130 personnes, soit environ 16% des effectifs. Dans son communiqué, Mikael Hed, CEO du studio a souligné la volonté du groupe de simplifier la structure et de recentrer les efforts sur trois activités qui affichent les plus importantes progressions : les jeux, les médias (comme un long-métrage en développement) et les produits dérivés. Michael Hed qui quittera son poste en fin d'année pour laisser la place à Pekka Rantala, en provenance de Nokia.Lancé sur iOS fin 2009, Angry Birds a représenté l'un des plus beaux succès du jeu vidéo ces dernières années, ce titre connaissant de multiples suites et adaptations sur à peu près toutes les machines capables de faire tourner un jeu vidéo. La marque Angry Birds a développé une popularité dépassant le jeu vidéo, avec de multiples déclinaisons sous forme d'innombrables produits dérivés et même de parcs d'attractions, notamment en Finlande et en Chine. Autant dire que le succès a été fulgurant depuis 2009, Rovio passant de 500 employés en 2012 à 800 l'année dernière. Tout en embauchant beaucoup, le studio a vu ses ventes baisser : en 2013, Rovio affichait 156 millions de dollars de chiffre d'affaires, avec un profit net divisé par deux s'élevant à 26,9 millions.
envoyer par email imprimer
 
 
v GUIDES produits > > SOFTWARE
> HARDWARE